Le bon guide des soutifs

Le bon guide des soutifs

Soutif Guide

Ce qui est évident, ce qui sur c’est que chaque femme possède un large choix de soutif, chacun plus différent que l’autre, mais ne sont-ils pas trop grands, trop petits ou inadaptés à vos mesures, peut être inconfortables, douloureux ou d’un maintien insuffisant.

Si c’est le cas, alors Stop, ça doit changer, et tout de suite, pas une minute à perdre.

Lingerie à petits prix – Découvrez notre gamme en ligne : Cliquez-ici 

Petit historique des Soutifs :

·       Dans l’antiquité

Quelques siècles avant Jésus-Christ, les femmes cherchaient à camoufler leurs seins. Du temps des Romains et des Grecs, elles portaient des larges bandes de tissus qu’elles drapaient autour de leur corps pour effacer leur poitrine.

·       Le soutif au Moyen-âge

Fini le temps où on désire empêcher le développement des seins et où on les cache. C’est le début des vêtements qui les mettent en valeur. Les robes rehaussent le buste, les effets des lacets au milieu de la poitrine attirent le regard et plus les seins semblent « débordant » mieux c’est! Non, en fait le top est de voir un mamelon fuyant sous les tissus.

·       La longue époque du corset

Le corset s’est porté pendant environ 400 ans, du 15e au 20e siècle. Son but : comprimer la taille au maximum pour faire ressortir les hanches et la poitrine à l’aide de lacets, de baleines et de tiges.  Du coup, il sculpte, moule, soutient et étouffe le corps. D’abord, ils sont constitués avec des morceaux de bois puis ensuite avec des morceaux de métal.

 

·       Le premier soutif!

À 1889, à l’exposition universelle de Paris, Hermine Cadolle présente un corset en deux morceaux, avec une partie se terminant sous la poitrine. Et voilà! L’ancêtre du soutif faisait son apparition. Toutefois, le public n’a pas été conquis d’emblée.

·       La mode des pin-up!

Dans les années 50, c’est l’époque des soutif pigeonnant qui font des seins un peu pointus, éléments clés des pin-up des fifties!

·       Confort, féminité et beauté

En 2013, le choix des soutiens-gorge est immense! On recherche à la fois le confort dans un look ultra féminin et la féminité dans un modèle de soutif  plus sportif. On en trouve de toutes les couleurs, tous les styles et tous les besoins .

Alors maintenant passons à notre propre histoire des soutien gorge que nous avons pu porter tout au long de ces années :

-Aucune d’entre nous n’a oublié son premier soutien-gorge étrenné vers ses 12 ans.

Enfin, nous étions “grandes”, après avoir observé pendant des mois et avec un brin d’inquiétude, le développement de notre poitrine!
Bon, d’accord, il faut s’y habituer mais comme toutes les copines en portent pourquoi pas nous

-A 14 ans, vous avez définitivement adopté le soutif (il ne faut pas faire trop vieille quand même) et lorsque votre maman vous en achète un neuf, vous étiez aux anges  Eh oui, l’enfance

-A 15 ans et au fur et à mesure des saisons, des conseils de classe et des fêtes, vous prenez confiance en vous et vous risquez même à dévoiler une bretelle de soutien-gorge un peu excentrique sous un débardeur, ah l’adolescence .

 

-Quoi qu’il en soit, un beau matin, vous finissez par vous rendre compte qu’une vie sans soutif ne vous semble même plus envisageable. Les jours sans vos soutif préférés sont un peu comme des goûters sans Nutella : nuls.

-A 16 – 17 ans, c’est fini la timidité , place aux jolies soutiens gorge de toutes sortes et de couleurs .

 

-A 20 ANS et plus, c’est l’extase , les soutiens gorge deviennent une évidence pour vous , vous en achetez sans compter

Un soutif à la bonne taille est la clé d’une tenue irréprochable. Trop lâche et mal ajusté, il ne sera d’aucune utilité. De plus, les tissus de votre poitrine risquent de s’abîmer. Une poitrine mal soutenue vous fera paraître plus âgée et alourdira votre silhouette. Si au contraire il est trop serré, votre soutien-gorge risque de vous entailler la peau. Alors, pour trouver le bon modèle et savoir comment bien prendre vos mensurations, suivez ses quelques conseils mesdames :

 Chaque femme est dotée d’une morphologie différente. Cela concerne également ses seins. Il est donc important de savoir avant tout quelle est sa forme de poitrine pour trouver par la suite la coupe de sous-vêtement qui correspondra le mieux. En effet, certaines formes sont plus adaptées aux petites tailles qu’aux poitrines généreuses et inversement.

Promo lingerie jusqu’à -30% : Cliquez-ici

Bien choisir un modèle confortable

Il est important que la coupe maintienne parfaitement les seins. Il s’agit donc de bien s’assurer que la bande située dans le dos ne remonte pas ou ne s’abaisse pas. Et il est également vivement conseillé de ne pas porter le même soutien-gorge tous les jours pour permettre au tissu de se reposer et de préserver son élasticité.

Trouver le produit adapté pour une poitrine parfaite

Les innovations ne cessent de se développer en lingerie et le choix devient de plus en plus grand. Cependant, il existe plusieurs questions que se posent .

Ainsi, nombreux se demandent quelle est la différence entre le corbeille et balconnet, quoi faire quand son sous-vêtement est trop petit ou encore quelle forme sera idéale pour rehausser les seins.

Un bon ajustement au feeling et à l’œil :

Si le soutif est adapté, celui-ci doit coller au corps tel une seconde peau et suivre parfaitement les courbes de votre poitrine ainsi que celles du dos.

​À partir du moment où vous avez agrafez votre soutif, vous ne devriez plus le sentir au bout de 10 minutes. Si vous ressentez une gêne, c’est probablement parce qu’il faut changer quelque chose !

Respecter le triangle 

Une fois le soutien gorge  enfilé, armez-vous d’un mètre-ruban et, en vous tenant droite, mesurez l’espace qui sépare vos deux mamelons. Ensuite, mesurez la distance entre chacun d’entre eux et le petit creux formé à l’intersection des clavicules. Si les trois mesures sont identiques et forment un triangle équilatéral, bingo, votre poitrine est soutenue comme il le faut ! Si les mesures ne correspondent pas, un petit ajustement de bretelles est à prévoir…

Je pense qu’on a fait le tour , le tour est jouée plus aucune faute de choix de vos soutiens gorge . Go Go Go

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *